« Le m-commerce est un eldorado sur lequel il faut miser »

Trois questions à Jamus Driscoll, vice président marketing de Demandware, au sujet de la dernière étude Forrester Consulting. L’objet du débat: les enseignes sont à la traîne face aux mobinautes.

1 / MDOnline : Dans l’étude de Forrester Consulting, quel résultat vous a le plus surpris ?

Jamus Driscoll : C’est l’écart entre le désir des consommateurs d’acheter via leur smartphone et l’incapacité des enseignes multicanal à répondre à ce souhait. On constate en effet que 62% des individus déclarent vouloir consommer via des sites Web ou des applications mobiles, et seuls 32% des enseignes proposent cette possibilité. Les entreprises doivent réagir sans quoi les consommateurs vont se tourner vers les concurrents qui ont investi dans le mobile. Ces entreprises-là ont compris le potentiel financier du m-commerce. Les autres devraient suivre leur exemple.

2 / MDOnline : Comment expliquer le retard des marques ?

Jamus Driscoll : Parce qu’aujourd’hui encore la grande majorité des entreprises sont focalisées sur le développement de leur système informatique interne. Et du coup, elles oublient de « coller » aux exigences du marché et des consommateurs. Elles oublient qu’elles doivent être réactives et innovantes en permanence. Pourtant, les nouvelles technologies permettent désormais de plus en plus aux infrastructures informatiques de s’autogérer rapidement. Elles devraient permettre aux entreprises de se concentrer sur le développement e-commerce de leur site mobile et de leur application smartphone. Il leur permettrait d’adopter une stratégie cross-canal performante. C’est d’autant plus important que le mobile est un excellent moyen de suivre précisément le parcours client de chaque individu.


3 / MDOnline : Les entreprises doivent-elles développer d’abord leur site mobile ou leur appli ?

Jamus Driscoll : Chaque enseigne se pose cette question quand il lui faut établir sa stratégie mobile. Selon une récente étude d’eMarketer, 78% des consommateurs préfèrent effectuer des achats via le web mobile contre 22% via les appli. Il est en effet nécessaire de développer en priorité son site mobile. L’important est que les mobinautes aient accès au site mobile à tout moment. Si ce dernier n’est pas fonctionnel, non seulement ils vont surfer sur d’autres sites, mais aussi acheter en ligne ailleurs et avoir une mauvaise opinion de la marque.

source:http://www.e-marketing.fr/Breves/-Le-m-commerce-est-un-eldorado-sur-lequel-il-faut-miser–40034.htm

Publicités

A propos Valery H.

Je m’appelle Valéry, je suis guitariste et musicien depuis une petite vingtaine d’années. J’enseigne et je joue dans différents groupes de différents styles. Je compose également de la musique orchestrale. D’expérience, je sais qu’il existe des ponts qui vous feront gagner beaucoup de temps dans l’apprentissage de la guitare. Bienvenue sur guitarmood.fr!
Cet article, publié dans Actu, Android, iPhone, Marketing, Web Marketing, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s