E3: Que vaut la Nintendo Wii U?

JEU VIDÉO – Nous avons pu tester la nouvelle console de Nintendo pendant une trentaine de minutes…

De notre envoyé spécial à Los Angeles

Adieu Project Café, bonjour Wii U. Mardi, en dévoilant sa prochaine console de salon lors de sa conférence de presse, attendue courant 2012, Nintendo a suscité autant d’espoirs que de fantasmes et d’interrogations. Comment la tablette/manette réagit-elle entre les mains? Quelle puissance la Wii U embarque-t-elle sous le capot? Quid du plaisir –et des nouvelles manières– de jouer? Eléments de réponse après 30 minutes passées dans les allées de l’E3, au contact de la bête.

La nouvelle manette est-elle agréable entre les mains?

Première question, critique: son poids. Pas de chiffres officiels (il s’agit d’un prototype). Mais à la prise en main, on est soulagés: malgré un volume monstre (10 pouces de long, 4 cm d’épaisseur), la manette/tablette (mablette?) est bien plus légère que redouté –sans doute quelque part entre le Kindle et l’iPad 2. Après 30 minutes passées à jouer debout, pas de fatigue particulière à dénoter, à l’exception d’un jeu de tir où l’on vise en tenant la manette devant soi. Les deux sticks, la croix directionnelle et les boutons ressemblent à ceux de la 3DS. On les atteint facilement malgré leur petite taille, mais ce pad massif ne sera sans doute pas l’idéal pour jouer à Tekken (annoncé) ou à une simulation de foot. Tous les accessoires Wii seront rétro-compatibles.

Que vaut l’écran tactile?

Certains s’enthousiasment sur la pièce centrale de la manette, un écran tactile de 6,2 pouces qui peut servir de moniteur et/ou de contrôleur. Relativisons: c’est très bon pour un accessoire de jeu, beaucoup moins pour une tablette. Pas de multitouch (notre tentative dans le logiciel de dessin se conclut par un échec) et l’angle de vue est plutôt réduit. La densité de pixels? Supérieure à la 3DS mais loin d’un iPhone 4 ou de la PS Vita.

Peut-on avoir plusieurs tablettes connectées en même temps?

Mystère. Questionnés à plusieurs reprises, les représentant Nintendo bottent en touche. On a vu plusieurs cas de figure:

le jeu complet peut basculer de la télé vers l’écran tactile (en une ou deux secondes pour la démo de Zelda). Cela signifie qu’on pourra a priori jouer dans sa chambre, pendant que sa compagne regarde Grey’s Anatomy. La manette n’est toutefois pas une console portable: elle doit communiquer avec la console.

En multi, deux personnes peuvent jouer en écran splité sur la télé pendant qu’un 3e officie sur la tablette. En revanche, on ne sait pas si la console pourra streamer en simultané vers deux (ou plus) tablettes.

Graphiquement, Nintendo de retour dans la course?

Dur à dire. Aucune des huit expériences n’était un jeu officiel. Super Mario et les titres casual ne permettent pas vraiment de juger de la puissance de la Wii U, qui passe enfin en haute résolution (full HD, 1080p). Devant la télé, difficile de ne pas saliver face au combat de Link contre l’araignée ou à ce vol d’un oiseau au dessus d’un lac. On ne participe pas à l’action mais on peut changer les caméras et l’éclairage en temps réel. Selon Nintendo, il s’agit de «démos techniques» visant à montrer de quoi sa console est capable. Sur l’éclairage dynamique et les reflets, la Wii U laisse présager d’un potentiel certain. A voir si Sony et Microsoft parviendront à créer un vrai «gap» avec leurs prochaines consoles.

S’amuse-t-on?

C’est finalement la question centrale. Cette manette hybride amène-t-elle une expérience nouvelle? Incontestablement, oui. Pas forcément en solo: secouer la manette, utiliser l’accéléromètre, le gyroscope ou l’écran tactile comme sur un smartphone restera sans doute dans le domaine du casual. Mais à plusieurs, la tablette et son écran –que les autres joueurs ne voient pas– change la dynamique. Comme dans cette partie de cache-cache, où deux joueurs collaborent sur la télé, en écran splité tandis que le 3e cherche à leur échapper, avantagé par un angle de vision bien plus large. Le soutien annoncé de tous les éditeurs majeurs (Ubisoft, Activision, EA, Capcom et d’autres) et la puissance graphique devraient permettre à cette Wii U de séduire un large public, des novices aux hardcore gamers. Un petit miracle en soi.

Source: http://www.20minutes.fr/article/737673/e3-vaut-nintendo-wii-u

A propos Valery H.

Je m’appelle Valéry, je suis guitariste et musicien depuis une petite vingtaine d’années. J’enseigne et je joue dans différents groupes de différents styles. Je compose également de la musique orchestrale. D’expérience, je sais qu’il existe des ponts qui vous feront gagner beaucoup de temps dans l’apprentissage de la guitare. Bienvenue sur guitarmood.fr!
Cet article, publié dans Gaming, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s