Zoom H1: « Un enregistreur low cost de bonne qualité… »

En ce moment je cherche à investir dans un micro de bonne qualité afin de faire des prises de sons de guitares de pianos et de voix. Après moultes recherches mon choix s’orienterait vers cet enregistreur numérique avec micro X/Y.

Voici l’avis constructif d’un amateur lu sur le site de référence: Audiofanzine.

Un enregistreur à main ? J’étais sceptique au début, fervant utilisateur d’appareils à bandoulière. Le premier enregistreur sur carte mémoire que j’ai eu était d’ailleurs un Edirol R-44, un quatre canaux en bandoulière. Je suis donc surpris de me retrouver maintenant avec en plus dans mon parc pas moins de quatre enregistreurs avec microphones de qualité intégrés qui tiennent dans le creux de la main. 

Souffrant du manque d’autonomie de l’Edirol R-44 (seulement 4 heures sur 4 piles AA), je me suis d’abord procuré comme enregistreur à main le Sony PCM-M10 pour son exceptionnelle autonomie (entre 19 et 42 heures sur 2 piles AA !!!). Mais comme ses micros intégrés ne suivaient pas (manque d’image stéréo), je me suis procuré le Nagra Ares-ML 4 GB avec la capsule micro stéréo bande verte et là, dans ce domaine, j’ai évidemment fait un immense bond en avant et avec une autonomie moindre mais tout à fait acceptable (10 heures sur 2 piles AA). Mais le hic, c’est qu’il n’a pas de pas de vis pour trépied d’appareil photo. Pour compenser ce manque et pour disposer en tout cas d’une bonne quinzaine de fonctions inédites par rapport au Nagra, je me suis procuré un Zoom H4n qui est un vrai couteau suisse de la prise de son. Mais c’est un vrai pavé qui entre difficilement dans la poche et qui manque de discrétion. Je me suis dit donc dit que ce Zoom H1, tout en pouvant être monté sur trépied ou sur un petit gorillapod et tout en restant discret, il pouvait faire l’affaire pour certaines situations. D’autant que bon marché et simple de mise en oeuvre, je peux sans autre le prêter à quasiment « n’importe qui », il est peu dommageable.

Comme quoi, il faut parfois disposer de plusieurs enregistreurs (ici 5 !!!) pour pouvoir couvrir un large spectre d’applications de prise de son. Les deux principaux que j’utilise sont évidemment l’Edirol pour des prises très techniques et le Nagra pour des prises très nomades. Et entre deux, lorsque je ne sais pas à l’avance ce que je vais enregistrer, je prends mon H4n. Avec lui, je suis sûr de pouvoir répondre à quasiment toutes les situations ou presque. Le Sony, lui, me sert de lecteur audio ou d’enregistreur endurant. Et en hiver lorsque la température descend en dessous de zéro et que les batteries se vident quasiment dix fois plus vite, il est important de disposer de pas mal de marge au niveau autonomie. C’est là que le Sony s’en sort haut la main grâce à son autonomie exceptionnelle, quitte de lui brancher un micro externe qui donne une meilleure image stéréo. Je devrais aussi avoir en plus le Zoom H2 car lui aussi a une particularité unique en son genre: il enregistre en 4 pistes avec 4 micros intégrés (1 par piste) un son surround pour une bouchée de pain mais bon j’hésite car je ne suis pas très surround. J’estime que, puisque nous n’avons que deux oreilles, les deux pistes de la stéréo suffisent. A part évidemment pour le cinéma (ou pour le home cinéma). Et libre ensuite à nous d’utiliser des micros qui restituent le mieux possible l’image stéréo et de placer les hauts-parleurs de façon à ce qu’ils restituent le mieux possible la stéréo, ou d’écouter au casque. De plus, je trouve que son écran est monté sur le mauvais côté. Et 4 heures d’autonomie: c’est trop juste. Ce Zoom H1, lui, allie une discrétion proche du Nagra avec en prime le pas de vis pour appareil photo.

Cet enregistreur est donc vraiment low cost dans tous les sens du terme et jusqu’au bout des ongles. Du point de vue taille, il est minuscule. Du point de vue fonctionnalités, il a juste le minimum vital rien de plus, pas comme le H4n qui est truffé de fonctions inédites et peut-être inutiles pour certains utilisateurs. Du point de vue prix, le H1 bat tous les records de prix plancher. Au point de vue écran: en un clin d’oeuil il y a tout sans se perdre dans des menus. Au point de vue mode d’emploi aussi: c’est juste un dépliant lu et expérimenté en 1/2 heure chrono. Et au point de vue accessoires fournis avec aussi car il n’est fourni avec qu’une carte mémoire de 2 Go et une pile, point barre. L’enregistreur est donc très vite mis en service. Son minuscule haut-parleur aussi est low cost.

Au niveau ergonomie aussi il est low cost. Lorsqu’on l’allume, il se met directement en mode d’attente d’enregistrement. Vous vous placez, vous réglez le niveau d’enregistrement, vous appuyez sur le gros bouton d’enregistrement et départ. Et ensuite, vous appuyez de nouveau sur le gros bouton pour qu’il s’arrête d’enregistrer et il se remet en pause d’enregistrement. Et pour le mettre en lecture, appuyez simplement sur PLAY et il lit les enregistrements. Au niveau lecture de fichiers de musique venant de l’extérieur, vous devez renommer préalablement les fichiers en « ZOOMxxxx.wav » ou « ZOOMxxxx.mp3 » et de les mettre dans le dossier « STEREO » et le sous-dossier « FOLDER01 » pour qu’ils soient acceptés. Il y a juste un truc de dommage: pourquoi il décompte le temps qui reste à lire d’un fichier au lieu de compter le temps déjà lu du même fichier ??? C’est d’une abérance…

Il est low cost même au niveau batterie. Selon le constructeur, il devrais tenir 10 heures sur une seule pile AA. En réalité, il consomme énormément de batterie même éteint. Au bout de moins de 12 heures après un changement de pile, la jauge batterie n’en est à plus qu’à 1 barre sur 3 et pourtant, pendant ce lapse de temps, l’appareil n’a pas été utilisé… Il n’y a donc qu’une seule solution. Il faut enlever la pile après chaque extinction de l’appareil et la remettre à chaque fois juste avant de le rallumer. Ce qui impose l’achat du pack d’accessoires Zoom APH-1exprès pour obtenir la housse de transport de ce H1, ce qui permet de ranger la pile à l’intérieur de cette housse avec l’appareil. Oui, je le sais. En principe, on enlève les piles non usagées uniquement dans le cas où l’on prévois une non utilisation prolongée mais de plusieurs mois et non pas de plusieurs heures…

La gestion de la prise USB est génialement simple. Si vous branchez en USB le H1 éteint sur votre ordinateur, vous pouvez avoir accès au contenu de la carte. Mais si vous l’y branchez allumé, dans ce cas, il est alimenté en électricité par USB plutôt que par la pile AA.

Il a une minuscule mémoire vive qui lui permet d’enregistrer environ 30 secondes de son en cas d’absence de carte mémoire.

Je trouve que les boutons de transport auraient pu être placés en face avant en dessous du gros bouton REC au lieu de sur le côté droit, cela aurais pu facilité la manipulation lors de la lecture lorsqu’il est posé sur une table. Et surtout, je trouve dommage qu’il lui manque un atténuateur -20 dB, ce qui aurais pu lui permettre d’enregistrer des sons forts (fanfares, batterie, concerts par exemple) sans risque de saturation de l’étage préampli. Mais je trouve super pour ce prix que son entrée micro jack 3.5 mm soit Plug In Power. Bravo.

Avec son look très « jouet », vous aurez de la peine à être pris au sérieux lors d’un interview. Mais cela peut être un avantage dans certaines autres situation: c’est un jouet, donc, cela ne vaut pas la peine de lui prêter attention pour les gens ou musiciens enregistrés. Il peut donc réussir des enregistrements ou d’autres modèles plus sérieux échouent.

Au niveau du son, pour son prix, je suis épaté. Ce n’est pas du Nagra, ça c’est sur: le son est un peu étouffé (moins que le Zoom H4n, mine de rien !!! ^^) et manque de précision mais il a une image stéréophonique nettement meilleure que le Sony, ça, c’est clair. Bon, je trouve que le fait qu’il puisse enregistrer en 24 bits 96 KHz, c’est du kiff, car je suis certain que même si il en est capable, le préampli micro intégré ne peut pas en être à la hauteur à ce prix, c’est pas possible. Mais la suffisament bonne qualité le rend tout à fait utilisable. Il est cependant très sensible au moindre coup de vent, même avec la bonnette anti-vent en mousse livré dans son pack d’accessoires optionnel. Donc, bonnette anti-vent « à poils » vraiment indispensable.

Ses points forts:
– Extrêmement bon marché, rare !!!
– Relief stéréophonique des micros intégrés incroyable pour son prix ! :-))))) 
– Entre encore plus facilement dans la poche que le Nagra
– Enregistre en MP3
– Enregistre en 24 bits 96 KHz ! :-))) Même si les préamplis micro ne sont certainement pas à la hauteur, il a le mérite de pouvoir le faire, surtout à ce prix.
– Entrée micro Plug In Power
– Son très correct, je m’attendais à pire.
– Il a le pas de vis pour trépied, lui, au moins (merci Nagra de ne l’avoir pas intégré à votre modèle, vraiment.)
– C’est un ULM (Ultra-léger motorisé), tellement il est poids plume.
– Très simple d’emploi.

Ses points faibles:
– Il consomme énormément de batterie même éteint (Ce problème semble officiellement résolu d’après de nombreux forums NDLA)
– N’a pas d’atténuateur – 20 dB, ARGL dommage !!!
– Boîtier plastique grinçant, et cela s’entend dans les enregistrements faits avec en plus les bruits de doigts. Il faut donc plus que jamais faire attention à la manière dont vous le tenez dans la main lorsque vous enregistrez avec.
– Micros intégrés très sensibles au moindre coup de vent
– En lecture, le compteur décompte le temps qui reste à lire du fichier au lieu de compter le temps déjà lu, dommage.
– A ce prix, il n’y a rien d’autre d’exigible ^^

Il est parfait pour débuter en prise de son. Son bas prix et sa bonne qualité sonore encourageante permet de bien débuter en prises de son sans se ruiner et sans prendre de gros risques car il est peu dommageable. A largement conseiller donc pour tous les novices. C’est juste trop dommage qu’il consomme autant de piles même éteint, cela peut rebuter bien des débutants, Zoom aurais pu faire attention à cela, quand-même.

Disponnible en option pour ce modèle:
– Zoom APH-1: Pack d’accessoires comprenant 1 mini trépied d’appareil photo léger, 1 housse souple de transport style « étui à lunettes » dont il faut quand même sortir le H1 pour pouvoir l’utiliser, 1 bonnette anti-vent à mousse, 1 poignée vissable dans le pas de vis, 1 alimentation USBZoom AD-17E et 1 câble mini-USB.
– RedHead (http://www.redheadwindscreens.com) est un fabricant de bonnettes anti-vent « à poils » spécialisé pour les enregistreurs à main. Il en fabrique notamment pour le Zoom H1. Et de plus, plusieurs coloris sont disponibles: rouge clair, rouge foncé, gris, noir, bleu clair, turquois, bleu foncé, brun-baige et vert clair.

Source: http://fr.audiofanzine.com/enregistreur-poche/zoom/h1/avis/r.74818.html

Publicités

A propos Valery H.

Je m’appelle Valéry, je suis guitariste et musicien depuis une petite vingtaine d’années. J’enseigne et je joue dans différents groupes de différents styles. Je compose également de la musique orchestrale. D’expérience, je sais qu’il existe des ponts qui vous feront gagner beaucoup de temps dans l’apprentissage de la guitare. Bienvenue sur guitarmood.fr!
Cet article, publié dans MAO, Musique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s