Apple, une pomme loin d’être verte

Une fois de plus, Apple a été élue entreprise la moins respectueuse de l’environnement dans le rapport annuel de Greenpeace. La compagnie de Steve Jobs est critiquée pour sa dépendance au charbon, de quoi la faire tomber en bas de la liste des entreprises technologiques respectueuses de l’environnement.

 

Ce mauvais résultat n’est pas une surprise, ni une première, on peut même dire que Apple est régulièrement pointée du doigt pour son manque total de conscience verte, que ce soit au niveau de sa consommation d’énergies polluantes ou dans la fabrication de ses produits hyper énergivores.

Le rapport de Greenpeace, How Dirty is your Data?, qui sera publiée demain/jeudi à San Francisco, confirme une fois de plus que l’entreprise reste tributaire des centrales au charbon pour ses centres de bases de données. Bref, Apple se fiche de l’avenir de la planète, du réchauffement climatique et de ses émissions de gaz à effet de serre!

Energies vertes, vous avez dit?
Non seulement, la compagnie ne fait aucun effort pour développer des technologies moins gourmandes en énergie, mais en plus elle construit de nouvelles usines toujours plus polluantes. Son dernier centre, en Caroline du Nord, va tout simplement tripler sa consommation électrique, ce qui équivaut à la demande de 80.000 foyers américains moyens. Cette énergie proviendra pour 62% de centrales au charbon et pour 32% du nucléaire.

On ne peut pourtant pas dire que Apple manque de moyens… Mercredi, Apple a annoncé des chiffres époustouflants! Avec non seulement un bénéfice trimestriel en hausse, mais aussi un chiffre d’affaire qui monte en flèche (+83%) et une hausse de 95% de ses résultats. Ce qui veut dire que Apple a vendu en un mois: 2,94 millions de Mac, 8,75 millions d’Iphone, 10,89 millions d’Ipod et 4,69 millions d’Ipad!!! Un investissement dans le développement de technologies plus respectueuses de l’environnement n’est donc pas hors de portée…

Alerter les consommateurs
D’autant que Greenpeace compte bien attirer l’attention des consommateurs sur cet aspect pas très propre de la célèbre Pomme. Si les entreprises américaines ne sont pas tenues par la loi de divulguer leur consommation d’énergie ou leurs émissions de carbone, Greenpeace se chargera de divulguer ces chiffres au grand public.

Ces entreprises ne souhaitent pas communiquer à ce sujet car, évidemment, ces informations renvoient une mauvaise image de leurs activités. Mais pas seulement! Celles-ci préfèrent garder leur consommation énergétique secrète, non pas pour des considérations écologiques, mais bien parce qu’elles ne souhaitent pas que leurs concurrents connaissent leur niveau de consommation: cela offrirait des indications sur leurs projets en cours et c’est Top Secret!

Energivores

Les centres de bases de données de ces compagnies représentent tout de même 1,5 à 2% de la consommation mondiale d’électricité et ce chiffre devrait quadrupler dans les dix prochaines années. Dans son rapport, Greenpeace estime que la dépendance au charbon des centres de données d’Apple est de 54,5%, suivie par Facebook avec 53,2%, IBM à 51,6%, HP à 49,4% et Twitter à 42,5%.

Dire qu’on conseille aux gens de préférer Internet au papier pour leur communication alors que, finalement, passer par le biais de ces compagnies contribue à de fortes émissions de C02…

Il ne faudrait cependant pas mettre toutes ces compagnies dans le même panier. Ainsi, Greenpeace souligne que Yahoo, Google et Amazon sont les meilleures entreprises vertes en la matière.

Quel intérêt au final?
Greenpeace pousse à la divulgation de ces informations pour mettre ces entreprises sous pression. Plus les gens réagiront, plus elles seront obligées de changer leur mode de consommation et d’investir dans de nouvelles technologies vertes (un comble pour des compagnies qui se disent au top des avancées Hi-Tech!!!).

En attendant, Apple a refusé de commenter le rapport de Greenpeace et préfère opter pour la politique de l’autruche alors qu’elle pourrait devenir pionnière en la matière. Si Steve Jobs aime se faire mousser et se passer pour le maître absolu des gadgets modernes, on peut toutefois dire qu’il est en retard de plusieurs guerres en ce qui concerne le respect de l’environnement! (ca)

 

© reuters

 

 
27/04/11 11h43
Publicités

A propos Valery H.

Je m’appelle Valéry, je suis guitariste et musicien depuis une petite vingtaine d’années. J’enseigne et je joue dans différents groupes de différents styles. Je compose également de la musique orchestrale. D’expérience, je sais qu’il existe des ponts qui vous feront gagner beaucoup de temps dans l’apprentissage de la guitare. Bienvenue sur guitarmood.fr!
Cet article, publié dans Apple, Ecologie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s