Les Anonymous : cyber-terroristes ou cyber-militants ?

A l’heure ou Sony et sa PS3 se font hacker par les Anonymous il me semble utile de faire une piqure de rappel sur cette « organisation ».

Entrés en guerre contre les ayants droit et leurs représentants, le groupe des Anonymous reste un concept insaisissable. « Hackers », « cyber-terroristes », « cyber-militants », « cyber-manifestants »… Qui sont-ils ? Que défendent-ils ?

Anonymous est un groupe d’internautes à l’organisation anarchique, voire chaotique. Pas de leader, pas de responsable, pas de porte-parole. Tous les participants sont sur un pied d’égalité, avec le même pouvoir décisionnel, et tous sont considérés comme anonymes.

« N’importe quel internaute peut être un Anonymous », explique à Nouvelobs.com l’un d’eux. Le site Whyweprotest.fr résume ce concept :

« Nous sommes vos frères et vos sœurs, vos parents et vos enfants, vos chefs et vos employés. Anonymous est partout, et nulle part en même temps. Notre force tient à notre nombre. »

« Pas des hackers, plutôt des internautes mobilisés » Avec ce « nombre » conséquent d’internautes, les Anonymous organisent différentes « opérations » visant souvent à « attaquer » des « cibles » déterminées. Le tout est chapeauté via différents canaux de communications libres comme les forums d’images, dont 4chan est l’un des plus célèbres représentants, ou sur des salons de tchat.

« N’importe qui peut proposer une opération sur une cible en la revendiquant des Anonymous. Après, l’opération aboutira seulement si la masse suit… », raconte l’un d’eux.

On se souvient ainsi de « la guerre » intentée contre l’Eglise de Scientologie, ou la paralysie infligée au cabinet d’avocats Baylout qui défend les intérêts des studios Hollywoodiens, le privant pendant 15 jours de téléphone, Internet, et fax. Mais attention, « tous ne sont pas des hackers invétérés, plutôt des internautes mobilisés », prévient un autre Anonymous. Mobilisés ? Les Anonymous le sont, en particulier pour la défense d’un Internet neutre, libre et ouvert.

Ainsi, les dernières grosses « opérations » ont toutes visé des sociétés ou Etats qui tentaient de porter atteinte au concept de neutralité du net.

« Anonymous vise à devenir une force très puissante sur Internet pour pouvoir attaquer quiconque s’en prendrait à la net-neutralité »,

explique un autre internaute anonyme. Lors du lancement de l' »opération payback » contre les ayants droit, le site spécialisé TorrentFreak a ainsi évoqué l’idée d’une « manifestation du futur ». En général, chaque « opération » se subdivise en « raids« , et s’inclue dans un « projet » plus global dont les plus célèbres sont « chanology » (contre la Scientologie) et « skynet » (/net/).

« Un ami m’a initié » Interrogé sur leur implication auprès des Anonymous, plusieurs d’entre eux évoquent avant tout une volonté politique. « C’était il y a deux ans, j’ai entendu parler du mouvement contre la Scientologie et un ami m’a initié », évoque un anonyme français.

« De fil en aiguilles, on s’informe, on apprend à se connaître, on noue des amitiés. » « Pour moi, au départ, c’était surtout l’occasion d’en apprendre un peu plus en informatique et d’échanger sur les questions liées à Internet », raconte un anonyme américain.

« Lorsque j’ai vu les idées développées par Anonymous, je n’ai pu que rejoindre la masse », souligne un autre, anglais. Si les motivations sont parfois différentes, toutes les personnes interrogées s’accordent sur la facilité de s’informer sur le mouvement Anonymous.

« Il n’y a rien de compliqué à se connecter à l’un des forums, il faut simplement assimiler quelques termes spécifiques », résume l’un d’eux. « Les champions du monde du lol » Au-delà de la défense de la neutralité du net, les Anonymous sont « les champions du monde du lol », avance l’un d’eux, français. Via le réseau 4chan, le groupe a ainsi inauguré le « YouTube Porn Day » (journée du porno sur YouTube) où les internautes étaient appelés à poster en masse des vidéos pornographiques sur le site de partage de vidéos.

« Les Anonymous sont également adeptes du défaçage, c’est-à-dire remplacer la page d’accueil d’un site », explique un autre membre français. « Par exemple, ils ont remplacé le site d’Hannah Montana [série de Disney autour de la chanteuse Miley Cyrus, NDLR] par des photos d’hémorroïdes… »

« Au final, les Anonymous sont des geeks politisés avec un incroyable sens de l’humour », conclut un dernier anonyme.

Petit lexique des Anonymous :

– 4chan : principal forum d’échanges d’images. Les internautes peuvent y poster sans inscription et de manière anonyme un message.

– Anon : diminutif de Anonymous. – /b/ : sert souvent à désigner le principal forum d’échanges d’images (le random) de 4chan. On parle aussi de « légion ».

– Low Orbit Ion Canon (LOIC) : logiciel permettant à n’importe quel internaute de tenter de surcharger un site donné de requêtes afin qu’il plante. Le nom fait référence à l’épisode V de Star Wars.

– Long cat : l’idole des Anonymous, il s’agit de la photographie d’un « très looooong chat ».

– Lulz : la version trash du lol, souvent sexuelle, qui se décline avec les versions « epic lulz » ou « truely epic lulz ».

– Over 9.000 : dès que les Anonymous doivent quantifier un phénomène, ils répondent « plus de 9.000 », en référence à un épisode du manga Dragon Ball Z.

« We are Anonymous, We are Legion, We do not Forget, We do not Forgive, Expect us ! » (Nous sommes anonymes, nous sommes légion, nous n’oublions, nous ne pardonnons pas, attendez-nous !) : la devise des Anonymous.

Source:http://geekcestchic.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/09/28/les-anonymous-cyber-terroristes-ou-cyber-manifestants.html

Publicités

A propos Valery H.

Je m’appelle Valéry, je suis guitariste et musicien depuis une petite vingtaine d’années. J’enseigne et je joue dans différents groupes de différents styles. Je compose également de la musique orchestrale. D’expérience, je sais qu’il existe des ponts qui vous feront gagner beaucoup de temps dans l’apprentissage de la guitare. Bienvenue sur guitarmood.fr!
Cet article, publié dans Culture numérique, Web, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s